Chez Neithan

SNK le nouveau Marvel ?

Dans les années 2000 SNK a lentement migré du jeu vidéo console vers le pachinslot, une activité ayant le vent en poupe et beaucoup plus rentable. Le pachinslot est un jeu de hasard qui se joue avec des billes : on "achète" un bol de billes qu'on mise dans une machine. On marque des points qui engrangent plus de billes et à la fin, on peut échanger les billes contre des lots. Cela fonctionne un peu comme une machine à sous mais sans vrai argent car presque tous les jeux d'argent sont interdits au Japon.

Le problème c'est que depuis quelques années le pachinslot se meurt à petit feu pour tout un tas de raisons : lois plus restrictives, gains de plus en plus faibles, peu d'attrait de la part des jeunes et surtout montée en puissance du jeu mobile. Toutes les sociétés de jeu vidéo au Japon investissent massivement dans le mobile saveur free-to-play car avec le budget d'un jeu console il est possible de lancer entre 5 et 10 jeux sur smartphone, multipliant les chances que l'un d'entre-eux fonctionne et diminuant la prise de risque.

SNK a bien évidemment migré sur ce marché avec notamment Metal Slug Defense qui semble plutôt bien marcher... Mais probablement pas de quoi remplacer les gains du pachinslot. Et c'est là que le rachat de SNK devient intéressant : on le sait en aout 2015 deux sociétés, Oriental Securities et Shun Wing 37, ont donc investi dans la société Ledo Millenium (qui elle appartient Leyou Technologies) pour acheter environ 80% des parts de SNK Playmore. Et aujourd'hui, deux mois après ce rachat, SNK ferme ses locaux de Tokyo dédiés au pachinslot et rapatrie tout le monde à Osaka dans sa division jeux.

Quel était le but avoué par Ledo lors du rachat ? "Faire comme Marvel" mais avec les licences SNK. La comparaison prête à sourire quand on voit la différence de popularité entre Marvel et SNK mais si on y regarde bien, l'idée est loin d'être absurde. Tout comme Marvel, SNK possède plein de licences séparées qui font pourtant partie d'un même univers où les personnages vont et viennent.

Croiser les Ikari Warriors dans Metal Slug n'est pas plus troublant que voir Spiderman rencontrer Ironman. La ville de South Town fut souvent le théâtre de bien des jeux SNK n'ayant rien à voir entre eux et différentes temporalités existent et se partagent des personnages. En soi King of Fighters n'a rien de différent de Civil War : c'est la réunion de plusieurs licences dans un cross-over, qui finit par créer un nouveau scénario qui devient canonique.

Le "Faire comme Marvel" de Ledo n'a donc rien d'absurde. La question n'est pas d'atteindre le même succès financier que Marvel mais le même résultat du point de vue de l'exploitation des licences. King of Fighters ne remplira pas les salles comme Avengers, mais la série a un potentiel énorme qui ne demande qu'à être exploité. Et l'abandon du Pachinslot si tôt après le rachat est bien la preuve que Ledo semble sérieux avec ce projet.

Error

This page is currently offline due to an unexpected error. We are very sorry for the inconvenience and will fix it as soon as possible.

Advice for developers and administrators:
Enable debug mode to get further information about the error.